Aller au contenu principal

Les projets de recherche en cours à la HEPL

La recherche à la HEPL, ce sont actuellement les projets suivants:

  • Essai relatif à la fertilisation magnésienne et potassique en prairie permanente (en collaboration avec les services agricoles provinciaux) - département Sciences agronomiques.
  • Antilope (projet sur fonds propres) – département Sciences et techniques: développement d'un module low cost, mesurant les concentrations dans l'air de monoxyde et dioxyde d'azote, d'ozone et de particules fines, avec la possibilité de géolocaliser les données et les enregistrer sur une carte mémoire. Une liaison Bluetooth et une application smartphone ont également été développées et un capteur de dioxyde de carbone a été ajouté. Une version « fixe » du module existe également, alimentée par panneau solaire et disposant d'une liaison GPRS.
  • INDTHERM (Desimone, IRISIB, Projet WIN²WAL) - département Sciences et techniques : le projet de recherche INDTHERM mené par les ingénieurs de la HEPL a pour ambition de mettre au point une nouvelle méthode d'inspection des matériaux métalliques pour la maintenance ou l'assurance qualité, en remplacement d'autres méthodes nuisibles à l'environnement (comme le ressuage ou la magnétoscopie).
  • LACTOBIOTIQUE - département Sciences de la santé : utilisation du lactosérum, sous-produit de la fabrication du fromage, afin de proposer sur le marché des circuits courts un complément nutritionnel oral (CNO) à boire. Projet mené en collaboration avec la fromagerie du Vieux Moulin à Herve.  
  • Manabees (Manakeen – Projet FIRST Entreprise) – département Sciences et techniques : conception d'un système de monitoring de ruche.
  • Manapump (Manakeen – Projet FIRST Entreprise) – département Sciences et techniques : micropompe pour bouteilles contrôlée par RF.
  • MiRaCCLE (Klinkenberg/CE+T/UCL – Projet Pôle MECATECH) – département Sciences et techniques : étude de l'efficacité énergétique d'un smart gird DC.  
  • Multiprint (Aerosint – Projet FIRST Entreprise) – département Sciences et techniques: impression 3D multipolymère par frittage de poudre.
  • PuMA (Incize- Projet WIN²WAL) – département Sciences et techniques : caractérisation sans contact des phénomènes électriques présents dans les substrats semi-conducteurs destinés aux applications hautes fréquences.
  • SLS (Foster & Little Health Management, PME • Eonix, PME • CHWapi, GE • CETIC, CRA - Projet de Pôle Logistics in Wallonia) - département Sciences et techniques: dans un établissement hospitalier, les enjeux logistiques et médicaux sont essentiels. La crise de la Covid-19 en est un exemple récent dont nous mesurons chaque jour l'impact. Dans un établissement hospitalier, les quartiers opératoires sont, plus qu'ailleurs, le lieu d'importants dysfonctionnements récurrents qui impliquent des conséquences dramatiques. Ces dysfonctionnements sont à la fois médicaux - dans le traitement du patient -, humains - dans les interactions - et logistiques - dans le processus global. Le projet SLS a pour but de décloisonner les actions des différents métiers d'ordre logistique et médical grâce à un outil IT qui facilite la communication entre les applications existantes et, surtout, la prise de décision (en temps réel et avec des alertes préventives) en tenant compte des bonnes pratiques internationales (médicales et logistiques) recensées par des organismes d'accréditation (JCI, Accréditation Canada, HAS…) et des référentiels logistiques (SCOR, SCALE MMOG) sans oublier l'historique des hôpitaux et les contraintes (disponibilité du bloc, du matériel...) existantes. SLS optimise ainsi l'organisation et la synchronisation multimétiers des quartiers opératoires et des services annexes.
  • VRSPARCS ( S. Grade - C. Moitroux – Projet FIRST Spin-Off – 6/2020 ) – département Sciences et techniques : ce projet VRSPARCS est financé par le programme FIRST Spin-Off qui vise à soutenir la création d'entreprises spin-off et la formation à l'esprit d'entreprise des chercheurs via le développement et la validation de produits, procédés ou services nouveaux destinés à être valorisés industriellement à court terme. Cette société spin-off aura comme objectif de créer des ponts entre la recherche scientifique, la formation, les soins de santé et l'industrie développant des logiciels informatiques. VRSPARCS se positionne au croisement de la simulation médicale, des neurosciences, de l'éducation et des nouvelles technologies de simulation immersive, avec pour objectif final la création d'une société spécialisée dans l'utilisation, la distribution et le développement de solutions immersives.

 

Contact